Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La forge de papier

Ce blog a pour but de vous proposer ponctuellement des traductions d'ouvrages généralement réalisées par moi-même (D&D et AD&D 1ère édition, mais également des livrets de règles de jeux de plateaux ainsi qu'éventuellement d'autres jeux de rôle datant de la même époque) ou parfois par d'autres personnes; je vous présenterai aussi des photos de certaines de mes réalisations personnelles :)

D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent

D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent

Et bien voilà, j'ai enfin terminé la traduction du module B3 orange et le vénérable dragon Bournazel l'a magnifiquement mis en page ^^

Mais le travail n'aura pas été des plus aisés car il a fallut surmonter plusieurs difficultés, certaines bénignes mais d'autres plus ardues.

Alors d'abord le titre : fallait-il conserver le titre donné à la traduction officielle du B3 vert, "le palais de la princesse Argenta", ou bien lui attribuer une traduction plus fidèle au titre original, soit "le palais de la princesse d'argent"? Car en effet, si le titre original est "palace of the silver princess", la princesse s'appelle bien Argenta dans la vo (il s'agit de lady Argenta, the Silver Princess). Pour le coup, la traduction originale utilisée pour le B3 vert semblait mieux, mais on a opté pour la traduction littérale, ceci afin de différencier les 2 versions du modules (la orange et la verte) autrement que par la seule couleur de leur couverture.

Il a ensuite fallut se pencher sur un autre problème de traduction; ce module est prévu pour les règles de Base Moldvay (la première version de D&D qui est parue en français, celle avec le dessin d'Erol Otus en couverture) et je me suis dit qu'il était donc tout naturel d'utiliser les termes employés dans cette version... mais bon j'avais oublié que cette version avait bénéficié d'une traduction très... comment dire... particulière. En effet, on ne parle pas de "donjons" mais "'d'oubliettes", le sort "ouverture" s'appelle "frapper", les "petites-gens" sont des "tinigens", j'en passe et des meilleures. Du coup j'ai finalement opté pour reprendre les termes employés dans la version Mentzer, termes qui sont également usités en AD&D et que tout le monde connait.

Là où l'exercice de traduction s'est avéré plus compliqué, c'est au niveau des nouveaux monstres; en effet, cette version du module propose 13 nouveaux monstres. Si certains ne posent aucun problème de traduction (ouistitis géants, buissons archers, protecteurs), ce n'est pas le cas pour d'autres. On a par exemple un "fantôme" (ghost) et un "poltergeist" (poltergeist), or il se trouve que ces deux monstres ont été ajoutés plus tard dans les règles Compagnon de D&D, mais ce ne sont pas du tout les mêmes monstres. Je ne pouvais donc pas les nommer ainsi car il y aurai eu confusion, aussi ai-je opté pour "ectoplasme" (ghost) et "esprit frappeur" (poltergeist). Puis finalement il y a des monstres pour lesquels j'ai conservé le nom original car c'était tout bonnement intraduisible (ubue, baric).

La région entourant le palais n'a par contre posé aucun problème, c'était d'ailleurs même très divertissant à traduire, on dispose là d'un véritable "bac à sable" (sandbox) dans lequel les joueurs auront de quoi s'occuper pour de très longues parties.

La carte de la région entourant le palais de la princesse d'argent, carte dessinée par Jean Wells elle-même.

La carte de la région entourant le palais de la princesse d'argent, carte dessinée par Jean Wells elle-même.

Une des difficultés majeures qu'il a fallut surmonter concerne les salles manquantes dont je parlais dans cet article : Module B3 : à la recherche des salles perdues. Comme dit dans l'article, je l'ai donc résolue en réutilisant certains passages de ces mêmes salles que l'on trouve dans la version verte du B3. Vous pourrez maintenant juger par vous-même du résultat, j'espère qu'il vous satisfera.

Et sinon j'ai aussi eu une surprise vers la fin du module. Dans la section parlant de la création de noms pour les PNJ, je suis tombé sur une phrase complètement incompréhensible: "anged: Jittra or Jutra. The important thing is to get a name you like the ters can be added or chsound of." ???? Kézako? je me dis que c'est sûrement un problème venant du pdf et je recontacte donc l'ami possesseur d'un exemplaire original du B3 orange, et là, comme pour les salles manquantes, il me répond que c'est la même chose dans son exemplaire papier. Bon, c'est donc un problème de mise en page originale, le responsable semble s'être un peu mélangé les pinceaux (c'était l'avant-dernière page, il devait commencer à fatiguer ^^). Il a alors fallut faire travailler les méninges et je suis arrivé au résultat que la phrase originale devait ressembler à un truc du style : "letters can be added or the sound changed of : Jittra or Jutra. The important thing is to get a name you like." (que j'ai traduit par "Il est aussi possible d’ajouter des lettres ou de changer la prononciation : Jittra ou Jutra. Le plus important est de trouver un nom qui vous plaise."). 

Bon mais mis à part ces petits inconvénients, je trouve ce module plutôt pas mal. Il y a de quoi en tirer quelque chose de très sympa. On a toute une région dans laquelle les joueurs peuvent évoluer ainsi que la description d'un duo de PNJ qui peut s'avérer source de nombreuses aventures (Lamdomon le rétameur et sa fille Zappora).

Lamdomon et Zappora, PNJ majeurs de ce module.

Lamdomon et Zappora, PNJ majeurs de ce module.

Quand au donjon lui-même (le palais de la princesse), il souffre effectivement de certains défauts de conception, mais il peut s'avérer parfaitement jouable et intéressant avec un peu de travail en amont de la part du MD. Il est à noter d'ailleurs que des informations sont données sur les comportements que les monstres errants de ce donjon entretiennent les uns envers les autres (et on s'aperçoit d’ailleurs que ces monstres errants ont tous une bonne raison de trainer dans les couloirs du palais... mis à part les cubes gélatineux et les ours des cavernes, eux on ne sait pas ce qu'ils font là ^^).

Bref le module B3 orange ne mérite pas sa réputation de mauvais donjon, je trouve pour ma part qu'il s'en dégage une atmosphère assez particulière qui lui donne une étrange saveur de mystère et de nostalgie, le tout dans une ambiance de décrépitude et de gloire passée. Mais je vous laisserai vous faire votre propre opinion en le lisant par vous-même, car maintenant il est en français ^^

Et comme d'habitude, juste pour le plaisir des yeux, quelques photos de mon exemplaire imprimé :

D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent

Et bien évidemment le petit lien qui va bien :

D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent
D&D module B3 : Le palais de la princesse d'argent

Et bien voilà, c'est fini pour aujourd'hui, mais je vous dis à très bientôt sur la Forge de papier ^^

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Rhaaaaa... J'adore ! Les photos donnent envie de masteriser l'objet et ça c'est chouette (de donner envie !).
Répondre
T
J'ai lu le palais de la Princesse d'Argent!

Déjà, on commence par le positif. Ta traduction coule toute seule. C'est pas de la grande littérature, mais tout est clair et carré. Comme l'original non plus n'est pas de la grande littérature, mais un module pour débutants, ta traduction est fidèle et fait le taf.

Concernant les salles rajoutées (36 à 38?), elles se coulent bien avec le reste. On ne remarque pas la différence, même quand on sait. :+1:

Sur le module en lui-même, j'aime beaucoup le monde extérieur (avec sa baronne misandre!) et la rencontre avec le rétameur. Je n'accroche pas du tout au "do it yourself" de ces vieux modules, en mode "c'est votre jeu", sans monstre ni trésor.

Je préfère quand le travail est finalisé. Néanmoins, les salles les plus importantes sont déjà complètes et des indications sont données sur les monstres et leurs factions, ce qui peut donner du beau jeu. Donc, ça passe.

J'aime bien aussi le décalage entre le palais "disney" de la princesse, et le fait que le palais soit en ruines et peuplé de monstres. Il n'y a pas assez de rencontres "WTF" à mon goût, comme les épées qui se battent entre elles (juste une illusion), la statue qui invite à s'approcher (il y a une trappe en dessous avec de l'huile qui se déverse pour s'enflammer).

J'aime bien aussi qu'il s'agit d'un classique donj' à piller sans grande quête. Quoique, il y a moyen avec la belle aventurière ourse-garou, qui serait la véritable descendante de la princesse si j'ai bien compris. (on me dit dans l'oreille que non en fait!)

Bref, en l'état, c'est un donj' classique à l'ancienne, dont il peut ressortir quelque chose d'extraordinaire en jeu. Pas mon préféré de la gamme, mais il a du charme. En faisant un mix des deux versions, je pense qu'il y a moyen de faire un truc de bien.

Voilà pour mon retour, traducteur infatigable.
Répondre
D
Merci beaucoup pour ce retour Tizun, c'est toujours très intéressant de pouvoir lire les avis d'autres personnes. ^^
Alors s'il y en a d'autres qui souhaitent donner leur avis et leur ressenti sur ce module, n'hésitez pas à venir le faire, même les avis négatifs sont les bienvenus :)
P
sûr qu'il s'est arrêté pile le mec, panne de cerveau, "chsound of" parfait ha ha ha ha. une de mes critiques de D&D c'est cette profusion sans fin de monstres trop loufdingues à mon goût. là par exemple, est il besoin de "ouistitis géants", de "buissons archers" (ouarf), de "ubue" (y'a pas tentative d'humour la ?) ou de "baric" au demeurant sympathique. quand au cube de jelly, je l'ai toujours trouvé trop "SF". il reste la solution de les remplacer soit même par d'autres. tiens ce serait une idée ça de faire une liste de "monstres de remplacement" sous forme d'un bouquin avec liste des modules, à paraître tous les 5 ans tome deux, tome trois etc ... j'ai des tas d'idées comme ça. ha ! si TSR m'avait eu ont se les aurait fait facile les games weurkshop. bon, je suis d'accord avec tes traductions que je salut d'un bravo, grande ! (du calme, prononcez grann'dé à l'italienne !). chapeau, casque, cinq you, berets basques bien évidemment.
Répondre
B
merci pour le travail et le partage, c ' est toujours un plaisir de pouvoir accéder aux vieux modules introuvable de nos jour .
Répondre
P
Toutes mes félicitations pour la qualité et la productivité de vos traductions!!
Répondre
D
Merci ^^