Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La forge de papier

Ce blog a pour but de vous proposer ponctuellement des traductions d'ouvrages généralement réalisées par moi-même (D&D et AD&D 1ère édition, mais également des livrets de règles de jeux de plateaux ainsi qu'éventuellement d'autres jeux de rôle datant de la même époque) ou parfois par d'autres personnes; je vous présenterai aussi des photos de certaines de mes réalisations personnelles :)

1982 : Donjons et Dragons aux éditions Solar, traduction ou plagiat ?

1982 : Donjons et Dragons aux éditions Solar, traduction ou plagiat ?

En 1982, les éditions Solar publient un livre écrit par une certaine Mathilde Maraninchi et dont le titre est... DONJONS ET DRAGONS ! Et le sous-titre indique "Le jeu de rôle et de stratégie de la nouvelle génération". Le doute n'est plus permis, il s'agit bien du jeu Dungeons & Dragons. Oui mais voilà, ni l'éditeur ni l'auteure n'ont demandé l'autorisation à TSR, et ce dernier sort alors l'artillerie lourde ; résultat, le livre est rapidement retiré de la vente et les exemplaires restants mis au pilon... fin de l'histoire.

Ce livre est aujourd'hui une pépite rare que s'arrachent les collectionneurs car, selon certains, ce serait la première traduction française de D&D... mais pour d'autre, ce n'est qu'un vulgaire plagiat de ce jeu.

Alors, véritable traduction ou simple plagiat ?

J'ai eu la chance d'en obtenir un exemplaire le mois dernier grâce à un ami collectionneur qui venait d'en récupérer un en double. Du coup je me suis dit que ce serait bien de se plonger dans l'étude de cet ouvrage.

Le "mythique" Donjons et Dragons des éditions Solar.
Le "mythique" Donjons et Dragons des éditions Solar.

Le "mythique" Donjons et Dragons des éditions Solar.

Mon exemplaire a encore son prix d'origine collé dessus... 52,25 Francs !!! Aujourd'hui, même si on changeait "francs" en "euros", on serait encore loin du prix qu'il peux atteindre sur le marché de l'occasion.

Mon exemplaire a encore son prix d'origine collé dessus... 52,25 Francs !!! Aujourd'hui, même si on changeait "francs" en "euros", on serait encore loin du prix qu'il peux atteindre sur le marché de l'occasion.

Alors commençons par l'auteure, Mathilde Maraninchi. Ludologue de profession, elle a rédigé cet ouvrage dans le but de permettre au plus grand nombre d'avoir enfin accès à ce jeu mystérieux qui commence à se répandre en France - le jeu de rôle - sous la forme du plus célèbre d'entre eux, Dungeons and Dragons. D'ailleurs elle ne fait pas mystère que son ouvrage est ce qui se rapproche le plus d'une version française de Donjons et Dragons : dès la première page elle parle de D&D et explique ce que c'est et surtout ce qu'est le jeu de rôle.

Mais surtout c'est ce qui est inscrit dans le "parchemin" de la page 2 qui est le plus explicite :

VOICI DES DONJONS ET DES DRAGONS POUR TOUS !

1982 : Donjons et Dragons aux éditions Solar, traduction ou plagiat ?

Bon, mais est-ce vraiment une traduction ? Alors déjà, de quelle version du jeu s'agit-il ? Après avoir parcouru le livre, je dirai qu'il s'agit d'un mix des versions Holmes et Moldvay mais avec des ajouts d'AD&D. Un gloubiboulga dédèsque en quelque sorte ^^. En effet, même si on reste sur du D&D de base, l'auteure se réfère souvent au niveau "avancé" du jeu et on retrouve pas mal de choses de ces trois versions. Les races ne sont pas des classes (comme dans AD&D et Holmes), l'alignement est composé de 9 combinaisons (AD&D et Holmes), les sous classes sont évoquées mais sans entrer dans le détail (Holmes), les caractéristiques apportent toutes des malus ou bonus en fonction de leur score (AD&D et Moldvay), etc.

Je me demande d'ailleurs si elle ne s'est pas appuyée sur la traduction Avalon Hill des règles Holmes (j'en parle ici de cette traduction) pour rédiger son ouvrage car elle emploi le mot "gnome" pour traduire "halfling" (comme c'est le cas dans la traduction AH) alors que c'est pourtant assez clair dans la vo qu'il s'agit d'un hobbit... remarquez, quand on voit l'illustration qui accompagne le gnome dans cette version Solar, c'est effectivement plus un gnome qu'un hobbit ^^. Bon mais cette similitude dans la traduction de "halfling" n'est pas suffisante pour affirmer qu'il y a bien une relation entre les deux textes, c'est juste une supposition.

Par contre elle a fait preuve d'une belle trouvaille en ce qui concerne la traduction du fameux "Hit point" qui a fait coulé beaucoup d'encre chez les rôlistes (faut-il appeler ça Points de coups ou Points de vie, sujet très clivant). Hé bien elle avait résolu le problème avant l'heure en utilisant les deux termes : lorsqu'il s'agit de dégâts occasionnés, elle parle de "points de coups", et lorsqu'il s'agit de l'énergie vitale des personnages et créatures, elle appelle ça des "points de vie"; ainsi, lorsqu'une personne porte un coup à une autre et qu'elle le touche, elle lui inflige donc un certain nombre de points de coups qui lui ôtent un nombre équivalent de points de vie. Dommage que ceci n'ait pas été conservé dans les traductions officielles qui suivirent.

Bon mais sinon il y a quand même quelques différences assez conséquentes entre cette version et l'original, mais ces différences sont-elles voulues par l'auteure ou bien est-ce du à des erreurs de compréhension des règles anglaises ?

Par exemple les ajustements de Force (identiques à ceux de la version Moldvay) : on a bien des malus aux points de coups allant de -3 à -1 pour les scores bas et des bonus de +1 à +3 pour les scores élevés, mais la façon dont ils s'appliquent est assez particulière, lisez plutôt :

Comme dirait monsieur Cyclopède, "étonnant, non ?"

Mais le plus étonnant concerne les monstres. En effet, dans D&D et AD&D, les monstres ont des dés de vie qui déterminent leur niveau et le nombre de points de vie qu'ils peuvent avoir... et bien ici ils n'ont que des points de vie... mais ces points de vie déterminent aussi leur niveau, et ça amène des bizarreries au niveau de la table de combat des monstres. Un même monstre n'aura pas le même score à faire pour toucher une CA identique selon son nombre de points de vie. Prenons l'exemple d'un orque. L'orque peut avoir de 1 à 3 pv. Maintenant regardons la table de combat des monstres ci-dessous :

Disons que vous avez une CA 4. Si l'orque qui vous attaque a 1 pv, il devra faire 15 ou plus pour vous toucher. Mais s'il a 2 pv, il devra alors faire 14 ou plus, et 13 ou plus s'il a 3 pv. Un même monstre mais 3 possibilités différentes. C'est déroutant. Et pire, prenons le cas d'un monstre "puissant", la statue animée ; avec ses 6 points de vie, elle est puissante car elle touche une CA 4 avec seulement 10 ou plus... mais à contrario, un simple coup d'épée bien placé (dégâts 1 à 6) l'envoie ad patres. Les combats dans cette version Solar m'ont l'air bien sanglants.

Quelques vues de l'intérieur du livre ; il faut bien lui reconnaitre un certain charme.
Quelques vues de l'intérieur du livre ; il faut bien lui reconnaitre un certain charme.

Quelques vues de l'intérieur du livre ; il faut bien lui reconnaitre un certain charme.

La feuille de personnage

La feuille de personnage

Le donjon prêt à jouer : "Le château de Maldoror"

Le donjon prêt à jouer : "Le château de Maldoror"

Bon mais alors, traduction ou plagiat ?

Et bien je dirai ni l'un ni l'autre. En fait je vois dans cet ouvrage le désir de son auteure de faire découvrir au plus grand nombre les joies du jeu de rôle, et pour ce faire elle a donc rédigé ce livre en se basant à plus de 90% sur Donjons et Dragons qui s'avère être à ce moment là le plus populaire parmi tous. Pour moi son entreprise était plus que louable même si plutôt maladroite (don't mess with the ricain ^^) car à cette époque aucune traduction officielle n'existait encore. Et pour ceux qui l'accusent d'avoir voulu se faire de l'argent sur le dos de TSR, je leur répondrai de regarder le cadre "Renseignements utiles" de la page 95. L'auteure invite sans réserve ses lecteurs qui auraient apprécié ce jeu a acheter les ouvrages de TSR dont elle indique la liste, ainsi que les boutiques où il est possible de se les procurer. Son ouvrage était en fait un super outil promotionnel pour TSR, mais ils n'ont pas su le voir.

La page 95 de l'ouvrage et ses renseignements utiles ^^
La page 95 de l'ouvrage et ses renseignements utiles ^^

La page 95 de l'ouvrage et ses renseignements utiles ^^

Et bien voilà, donc pas une traduction, pas un plagiat, mais pour sûr un OVNI dans la galaxie Donjons et Dragons ^^.

Sur ce je vous dis à très bientôt sur la Forge de papier !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Chouette article. C'est avec ce bouquin que j'ai fait ma toute première partie de D&D en tant que MJ. J'avais découvert le jeu en tant que joueur en VO et je voulais me lancer. Je me suis donc jeté sur cette version quand elle est sortie mais je suis vite passé à la version officielle. J'ai toujours ce livre dans ma bibliothèque, véritable madeleine de Proust de mes premiers pas de rolliste. :)
Et un grand bravo pour ce blog et le travail que vous faites.
Répondre
D
Merci ^^
O
J'ai récemment découvert qu'il existe une deuxième édition de ce jeu, incluse dans "Le Livre de tous les jeux", toujours chez Solar.
Répondre
D
Bon, je viens de me commander une version de 1989, on verra bien ce qu’il y a dedans ^^
O
Mon édition a un copyright de 1989, mais a été publié en janvier 2005 pour un "club du grand livre du mois" (un truc genre France-Loisir ??). Il y a des chances que l'article de Mathilde soit aussi dans les autres éditions, mais ça reste à confirmer.

Il est en vente à 2 euros sur amazon, par exemple.
https://www.amazon.fr/Livre-tous-jeux-Collectif/dp/2263030220
M
hello..dans l'edition de quelle année?? du livre de tous les jeux?? merci
D
Ah !? Intéressant comme information, je ne savais pas, merci
F
Très bon article !
Merci beaucoup.
Répondre
D
De rien ^^
T
Bonjour,

Ayant acquis également cette ouvrage (en solde dans un bac à 5 francs à l'époque !), il faut savoir qu'effectivement ce n'est ni une traduction ni un plagiat mais en tout état de cause une violation des droits d'auteur car ce livre a été rédigé et publié sans aucun accords de TSR.

Les exemplaires ont tous été saisis et détruits peu de temps après la parution de l'ouvrage.

Cordialement.
Répondre
M
pas tous detruuts apparemment puisque tu en as un.....
M
5 francs?? c'est 300e maintenant...
heureusement qu'on trouvait le pdf a une époque^^
D
"... mais en tout état de cause une violation des droits d'auteur car ce livre a été rédigé et publié sans aucun accords de TSR"
C'est effectivement ce que j'indique en début d'article.
Cordialement.